Voici les faits

Printemps 2014
volume 2, numéro 2

Table des matières ]

Échos de la communauté

Vos commentaires s.v.p.

Le magazine Voici les faits pose un regard sur des travaux financés par les IRSC et sur l’application des résultats de la recherche. Cette vitrine des IRSC sur le monde de la recherche en santé présente notamment des vidéos, des liens et des témoignages de chercheurs. Les récits exposés ne constituent toutefois que le début de la démarche. En effet, cette publication vise à éliminer les barrières entre le grand public et les chercheurs en offrant une tribune exceptionnelle pour diffuser de l’information supplémentaire ou poser des questions sur les projets de recherche.

Le numéro du printemps 2014 s’accompagne d’un bref sondage visant à mieux connaître le lectorat de Voici les faits et à obtenir des suggestions d’amélioration. Veuillez prendre quelques instants pour nous faire part de vos idées et de votre opinion.

Nous continuons aussi à recueillir des commentaires par courriel, sur Twitter ou sur Facebook. Vous trouverez ci-dessous un résumé des principaux commentaires reçus.

Commentaires sur le numéro de l’automne 2013

Les articles du numéro de l’automne 2013, consacré à la recherche axée sur le patient, ont suscité de nombreux commentaires sur Facebook et YouTube.

Par exemple, l’article sur les travaux du Dr Allan Best concernant la réforme du système de santé en Saskatchewan a soulevé une discussion animée à l’égard des temps d’attente sur notre page Facebook. Quelques lecteurs ont même fait part d’expériences personnelles positives de la gestion allégée lean ») dans leur centre de soins de santé. Enfin, notre billet publié dans Des faits prometteurs portant sur la justesse des diagnostics d’asthme, selon les travaux du Dr Shawn Aaron, a trouvé écho chez une lectrice qui nous a écrit : « Intéressant! Je me suis toujours posé des questions sur mon “asthme”. J’ai des allergies et je suis convaincue que ce n’est rien de plus grave. Je n’utilise mes pompes que très rarement. » (Heather Anthony Rowe)

Commentaires sur le numéro du printemps 2013

Suite à la parution du quatrième numéro de Voici les faits, nous avons reçu un grand nombre de demandes d’abonnement au format électronique des prochains numéros de la publication. Sur la page Facebook, les différents articles ont récolté de nombreuses mentions « J’aime » et ont été transmis par un vaste groupe de lecteurs.

Commentaires sur le numéro de l’automne 2012

De nombreuses personnes ont réagi sur la page Facebook du magazine Voici les faits à l’article et à la vidéo décrivant les travaux du Dr Shoo Lee qui visent à améliorer les soins néonatals au Canada. Plusieurs ont décrit leur expérience des unités de soins intensifs néonatals (USIN) et ont raconté l’histoire touchante de la naissance de leur enfant, maintenant adulte.

« Ma fille est née à 33 semaines de grossesse. Elle pesait deux livres et trois onces, et après sa naissance elle a perdu du poids, donc à une livre et trois quarts elle était vraiment petite. Aujourd'hui âgée de 25 ans, elle est infirmière clinicienne en bonne santé et elle n’a aucune séquelle. Son frère était aussi prématuré, né à 34 semaines de grossesse. Aujourd'hui, il mesure cinq pieds 9 pouces et pèse 200 livres de muscle. Il aura 20 ans demain! Les médecins en néonatologie font des miracles. Grâce à eux, tout est possible! » (Diane Sigouin)

D’autres lecteurs ont applaudi les efforts visant à améliorer les soins. « Bravo! Ce sont là des améliorations incroyables et d’excellentes nouvelles! » (Shannon Boutin Doyle) « Très encourageants comme travail et méthode de travail factuelle! » (Laurie Wells) « Toute amélioration dans les soins des USIN est importante. Ces travaux sont intéressants, et l’idée de faire participer davantage les parents aux soins est particulièrement importante, car ils se sentent souvent impuissants dans ce genre de situation. » (Paula McAllister)

Commentaires sur le numéro du printemps 2012

Les IRSC ont reçu des commentaires sur plusieurs des histoires présentées dans le deuxième numéro de Voici les faits. Bon nombre de ces commentaires ont été transmis sur notre page Facebook ou par YouTube. Nous vous invitons à commenter cette publication, si ce n’est déjà fait, en utilisant l’un de ces sites ou en nous envoyant un courriel à publications@irsc-cihr.gc.ca.

La santé mentale était un sujet prisé. Plusieurs personnes nous ont dit que l’exposé des travaux du Dr Zindel Segal, La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, leur avait été très utile. D’autres ont indiqué avoir aimé son approche.

« J’aime vraiment l’accent qui est mis sur l’utilisation de ces aptitudes au quotidien. La prise de décisions pendant nos activités de tous les jours nous donne ainsi la possibilité d’optimiser notre santé mentale », selon un lecteur.

Un autre mentionne que « la thérapie cognitive est la plus efficace contre la dépression [...] Lorsqu’on apprend à affronter les réalités de la vie, rien n’est impossible. »

L’histoire sur le programme Strongest Families a aussi fait l’objet de commentaires.

« Bravo! Cette initiative est encourageante! Les parents luttent sans savoir où donner de la tête, surtout dans notre pays, où les personnes ayant de problèmes de santé mentale n’ont pratiquement aucun soutien », affirme un autre lecteur sur la page Facebook de Voici les faits.

Deux lecteurs ont soulevé des questions quant à l’efficacité des services de santé mentale offerts à distance.

« Les problèmes de santé mentale ne devraient pas être traités au téléphone! », selon un d’eux.

Dans le cadre de notre sondage sur Facebook, nous avons demandé aux répondants de choisir une des options proposées en vue de réduire les délais pour les services de santé mentale destinés aux enfants. La grande majorité des répondants (64 %) appuyaient l’offre accrue de services dans le système scolaire. Cependant, 26 % des répondants appuyaient la création de programmes à distance pour rejoindre plus d’enfants.

Enfin, un lecteur a commenté la publication dans son ensemble en disant : « Nous sommes particulièrement fiers des résultats obtenus par les chercheurs canadiens! »

Merci pour vos commentaires!

Commentaires sur le numéro de l’automne 2011

Un lecteur de l'Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) nous a écrit pour nous faire part de renseignements pouvant nous être utiles pour le deuxième numéro de Voici les faits sur le thème de la prise en charge thérapeutique des maladies chroniques et des problèmes de santé mentale.

Dans la foulée de son travail soutenu d'échange des connaissances, l'ACMTS a présenté 12 cafés scientifiques d'un bout à l'autre du pays en 2010-2011 afin de discuter de données sur l'autosurveillance glycémique et le diabète de type 2. Les cafés ont attiré de nombreux participants, et des commentaires favorables ont été formulés sur le concept même des cafés scientifiques, qui permettent aux participants d'avoir accès à des données scientifiques sur la santé. Comme l'un des participants à Vancouver l'a si bien exprimé : « Cette séance m'a beaucoup plu. Ça valait vraiment la peine de me déplacer en ce soir de congé pour prendre part à ce débat passionné. Finalement, nous nous demandons pourquoi nous faisons certaines choses plutôt que de nous contenter de continuer à faire ce que nous avons toujours fait. »

Pour en savoir davantage sur les cafés scientifiques de l'ACMTS, consultez le Cahier des connaissances [ PDF (1,37 Mo) - lien externe ].

Un lecteur de la Collaborative RESearch Team to study psychosocial issues in Bipolar Disorder (CREST.BC) [équipe de recherche concertée pour l'étude des questions psychosociales liées au trouble bipolaire] a formulé ces commentaires enthousiastes sur notre premier numéro :

« La semaine dernière, j'ai eu l'occasion de lire le premier numéro de Voici les faits, une excellente publication qui tombe à point nommé! Je vous félicite de cette nouvelle initiative qui permet de diffuser à un plus large auditoire les résultats de diverses recherches menées au pays. »

Pour en apprendre davantage au sujet de l'équipe CREST.BD établie à l'Université de la Colombie-Britannique, veuillez consulter leur site Web (en anglais seulement).